Les 4 principaux risques des marchés

STOP LOSS : Lequel choisir et comment l’utiliser ?

Vous souhaitez en savoir plus concernant le fonctionnement du STOP LOSS ? Grace à cet article vous saurez désormais les fondamentaux concernant le gestion du risque en bourse !

Tout d’abord les marchés financiers sont aléatoires. Il est donc impossible de prédire avec certitude l’évolution des cours boursiers. C’est d’ailleurs pour cela qu’un trader doit toujours prévoir le montant maximum qu’il est prêt à perdre avant d’ouvrir une position.

Définition du stop loss

Le SL est un niveau graphique qui permet ainsi de couper la position automatiquement. Il faut donc établir la perte maximum tolérée par le trader ! Cela permet de protéger son capital et donc de limiter son risque de ruine.

En effet, le SL est un niveau graphique à partir duquel le trader coupera automatiquement sa position. Une fois la stop définis la perte ne peut pas être supérieur au stop loss.

Il existe en résumé deux principaux SL, le SL monétaire et le SL graphique.

Le STOP LOSS monétaire

La plupart des scalpers utilisent à ce jour un stop qui représente 1% de leur capital par position. Pour les day traders, cette taille représente environ 3% maximum et pour les swing traders elle ne dépasse pas les 5%.

Voyons donc crètement à quel niveau il faut placer son stop monétaire ou couper manuellement sa position avec un capital de 1 000€ :

  • -10€ pour un scalper
  • -30€ pour un day trader
  • -50€ pour un swing trader

Avec de tels principes, la faillite est très peu probable puisqu’il faudrait 100 trades perdants de suite pour perdre l’intégralité de son capital en étant scalper, 34 pour un day trader et 20 pour un swing trader.

Le stop loss graphique

Certains traders préfèrent placer leur stop en fonction des niveaux graphiques, c’est à dire sur le précédent point bas dans les marchés haussiers et sur le précédent point haut dans les marchés baissiers.

Les marchés en tendance haussière revenant rarement sur leur dernier point bas et, à l’inverse, les marchés en tendance baissière ne revenant guère sur leur dernier point bas, cette technique s’avère souvent efficace (voir comment trouver la tendance d’un marché)

graphique boursier stop loss idéal

SL graphique idéal dans un marché en tendance haussière

Capture-decran-2018-07-11-a-17.45.09-ConvertImage.png

SL graphique idéal dans un marché en tendance baissière

Le SL idéal doit s’inspirer à la fois du stop monétaire et du stop graphique. En privilégiant le stop monétaire, il faudra veiller à respecter les niveaux graphiques clés (support, résistance, chiffres ronds, dernier point haut, dernier point bas). Si vous optez pour un SL graphique, n’oubliez pas les règles élémentaires de gestion des risques (voir comment réduire son risque en trading).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *